• Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
info@espacemara.com
+ 1 514 421 3679
 © Espace MARA 2017 by Roxana Pasca .Proudly created with Wix.com 

Espace MARA est

une porte vers l'univers

fascinant de l'artiste

MARA est le nom d’une rivière de montagne qui prend sa source dans les Monts du Gutai en Roumanie. L’Espace MARA est comme cette rivière qui se mû constamment, qui est encrée dans sa source, mais qui évolue sans arrêt vers de nouveaux horizons. 

L’ Espace MARA se veut donc un lieu de création pour l’artiste peintre Montréalaise M.M. Ciciovan, mais aussi un lieu d’exposition qui a pour mission de présenter en première les nouvelles créations et explorations de l’artiste. L’Espace MARA est également un lieu d’expérimentation ou sont exposées non seulement les toile aux compositions stellaires et colorées qui font la renommée de M.M. Cicioovan, mais aussi des oeuvres inédites tant par les techniques que les mediums utilisés. 

L’Espace MARA est donc plus qu’un studio d’artiste, qu’un lieu d’exposition, qu’une galerie d’art, mais est un Espace qui célèbre l’art et la création de M.M. Ciciovan - une porte vers l’univers fascinant de l’artiste. 

Avec plus de quinze ans de carrière professionnelle, M.M. Ciciovan est une des figures importantes de l’art contemporain canadien.

Elle a fait de nombreuses expositions individuelles et collectives. Ses œuvres se retrouvent dans des collections publiques et privées au Canada et à l’étranger, notamment à New York, Washington, Boston, Miami, Paris, Madrid, Singapour, Nassau, Bucarest et Cluj.

 

Née en 1970, dans un petit village de Roumanie, M.M. Ciciovan dessine et peint depuis l’enfance. Après la chute du communisme, elle traverse l’océan pour s’établir à Montréal. M.M. Ciciovan a obtenu une Mineure en art plastiques de l’Université de Montréal et un Baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

L'oeuvre de M.M. Ciciovan se fonde sur la mémoire: « plus précisément sur la mémoire et la perception des images et des lieux de sa vie, tel que l'explique l’éditeur montréalais Wah Keung Chan. M.M. Ciciovan est à la recherche d’une esthétique et en quête de sa beauté et son harmonie. Elle défie son propre univers en le poussant jusqu’à l’idéalisation. La palette de couleurs mélange les tons terreux et la lumière pour produire un monde orangé avec des teintes de bleu, de jaune et de vert.»

 

La journaliste montréalaise, Dorota Kozinska, fait également éloge aux œuvres de M.M. Ciciovan dans la revue Vie des Arts  :  « Le plaisir d'observer la magie des oeuvres urbaines de Ciciovan est purement esthétique. Ce n'est même pas émotionnel, mais plutôt réflectif, un bref aperçu avant de retourner doucement dans la mémoire. […] Les racines de  Ciciovan sont roumaines, sa créativité universelle et son style est unique. »

 

À mi-chemin entre l’abstrait et le figuratif, le réel et l’imaginaire, les tableaux de M.M. Ciciovan, loin du mimétisme, donnent un sens métaphorique et poétique au paysage urbain. Ses œuvres se caractérisent par une grande liberté d’exécution, par l’improvisation et la spontanéité. L’équilibre et la structure y demeurent toutefois très présents : la géométrie de verticales et d’horizontales, les éléments architecturaux, le jeu de miroirs ou de doubles images, ou encore l’effet d’une juxtaposition de plans dans un même tableau, sont une constante dans ses œuvres, quelle que soit la technique utilisée. La couleur et la lumière ne font pas qu’évoquer la forme, mais font avant tout surgir l’énergie et les vibrations de l’image. Ce sont la les mots du professeur et mentor de l'artiste, le regretté Antoine Pentsch, qui a su décrire le mieux l'essence de l'oeuvre de Ciciovan.